Direction de la Vérification Interne

Déclaration de mission

L'audit interne vise à fournir un service d'audit de haute qualité et efficace qui réponde aux besoins des ministères, départements et agences du GOTG.

L'audit interne vise à ajouter de la valeur aux systèmes du GOTG en identifiant les risques, en formulant des recommandations d'amélioration et en proposant des conseils et une assistance afin d'assurer l'effectivité des systèmes de contrôle interne.

La vérification interne vise à aider le GOTG à atténuer les risques; assurer des procédures de contrôle et de gouvernance efficaces.

L'audit interne a pour objectif de fonctionner conformément aux normes contenues dans le Cadre international des pratiques professionnelles de l'Institut des auditeurs internes et en conformité avec la loi de finances publiques de 2014.

Modou Ceesay

Modou Ceesay
Directeur général Direction de la vérification interne

M. Ceesay est un expert en gestion publique avec 7 ans d'expérience dans le renforcement des capacités de gestion du secteur public en audit interne, contrôles et gouvernance, reporting financier et budgétisation, bonne gouvernance financière, gestion financière, achats, planification stratégique, participation citoyenne et transparence , la mesure du rendement et la recherche, la formation et le renforcement des capacités connexes. Il a fourni des conseils en gestion et une assistance technique aux gouvernements centraux et locaux en Gambie et au-delà. Les efforts de M. Ceesay comprennent la facilitation du déploiement des services de vérification interne à tous les MDA dans les administrations centrales et locales; la mise en œuvre des «meilleures pratiques» et l'élaboration de politiques et de procédures connexes, contribuant grandement à accroître l'efficience et l'efficacité des contrôles internes, de la gestion des risques et des processus de gouvernance dans le secteur public. Il a travaillé en étroite collaboration avec des experts et du personnel local supervisé, veillant à ce que tous les produits livrables soient exécutés dans les délais impartis et connaissant bien les politiques et procédures des donateurs.

  • Mandat de base

    Le rôle de la Direction de la vérification interne est de déterminer si les processus de gestion des risques, de contrôle et de gouvernance des ministères, organismes ou ministères respectifs, conçus et gérés par la direction, sont adéquats et fonctionnent de manière à confirmer: / p>

    1. Les risques sont correctement identifiés et gérés;
    2. Les informations financières, managériales et opérationnelles importantes sont exactes, fiables et opportunes;
    3. Les actions des employés sont conformes aux politiques, procédures et lois et règlements applicables du gouvernement de la Gambie (GOTG);
    4. Les ressources sont acquises économiquement, utilisées efficacement et protégées de manière adéquate pour atteindre les objectifs prévus;
    5. Les programmes, les plans et les objectifs sont atteints;
    6. Le personnel adhère au système d'éthique et de valeurs établi; et
    7. La qualité et l'amélioration continue sont encouragées dans les processus de contrôle des MDA.

    Les opportunités d'amélioration du contrôle de gestion et des performances identifiées lors des audits seront communiquées au niveau de gestion approprié pour une action rapide.

  • Objectifs

    Conformément à l'énoncé de mission susmentionné, les principaux objectifs de la Direction de l'audit interne sont les suivants:

    1. Mettre en place un secteur public fort et efficace (fonction de vérification interne du gouvernement et de quasi-gouvernement;
    2. Formuler et disséminer les régulateurs, les politiques, les lignes directrices d'audit interne, etc.
    3. Assurer le renforcement des capacités des auditeurs internes;
    4. Fournir des conseils et superviser les auditeurs internes dans les MDA;
    5. Initier des mesures préventives et correctives pour améliorer la qualité de la gestion des finances publiques;
    6. Mener des missions d'audit dans les MDA pour évaluer si les risques sont correctement identifiés et gérés;
    7. Fournir des services de conseil à la direction sur les contrôles internes, la gestion des risques et la gouvernance d'entreprise;
    8. Surveiller la mise en œuvre des recommandations de l'audit et préparer des rapports trimestriels pour le comité d'audit;
    9. Coordonner le travail d'audit interne avec le National Audit Office.
  • Stratégies

    Le gouvernement de Gambie (GOTG) a entrepris depuis 2007 plusieurs réformes de gestion financière pour améliorer les programmes de gouvernance financière et économique au sein du gouvernement afin de favoriser la transparence et la responsabilisation et améliorer l'efficacité opérationnelle de la gestion financière du secteur public. La mise en place de la Direction de l'audit interne (DIA) et du Comité d'audit interne est l'une de ces réformes clés. La Direction de la vérification interne du ministère des Finances sous sa forme actuelle a été établie en 2004 après la promulgation de la GBMAA.

    Ces mesures s'appuient sur les améliorations apportées au renforcement de la vérification interne en Gambie grâce à des initiatives de renforcement des capacités entreprises depuis sa création en 2010. En outre, des leçons cruciales ont été tirées de la mise en œuvre du précédent plan stratégique 2013-2015. PEFA en 2010 & amp; 2014, consultations internes, consultations avec divers intervenants, vision, mission et analyse SWOT effectuées. Cela étant, une loi différente doit faire l'objet d'un lobbying auprès de la Direction de la vérification interne afin qu'elle s'acquitte de son mandat de manière efficace et indépendante.

    Ces stratégies établissent une feuille de route claire pour construire une fonction d'audit interne durable qui sera un agent de changement dans la gestion financière publique et aura la capacité et le dynamisme de mener les efforts de renforcement des capacités d'audit interne tout en réduisant la dépendance des consultants. p>

    Les domaines d'intérêt stratégique identifiés ont été répartis en six grands piliers qui couvrent tous les aspects de la pratique de l'audit interne du secteur public.

    1. Réglementation et coordination - l'établissement, le développement et la coordination de la fonction d'audit interne au sein du gouvernement pour s'assurer qu'il contribue à un système efficace et efficient de gestion des finances publiques
    2. Structure organisationnelle et responsabilités de l'audit interne - la manière dont l'audit interne est structuré et soutenu par l'organisation pour lui permettre d'exécuter ses termes de référence
    3. Ressources Humaines et Leadership - la disponibilité (en termes de qualité et de quantité) et la gestion des ressources d'audit pour permettre à l'audit interne de remplir ses missions
    4. Processus, outils et techniques de vérification - les processus, les outils et les techniques en place qui garantissent l'exécution efficiente et efficace du travail de vérification
    5. Communication et établissement de rapports - la façon dont la fonction interagit avec l'organisation et les tierces parties pour s'assurer que les résultats du travail de vérification sont bien compris et pris en compte;
    6. Gestion du rendement et reddition de comptes - les procédures en place pour s'assurer que le travail de vérification est constamment de haute qualité et que la vérification interne surveille continuellement (et rapporte) son rendement pour s'assurer fixer des objectifs.
  • Principales réalisations
    • Déploiement de la fonction d'audit interne sur les MDA
    • Renforcement des capacités de la Direction, ce qui comprend l'embauche de comptables professionnels et de vérificateurs internes certifiés par des professionnels.
    • Rédaction d'un nouveau plan stratégique
  • Téléchargements (6)
Contact Directorate